Photo Etat des lieux de l'agriculture en France

Etat des lieux de l'agriculture en France

En France

L'agriculture française a perdu du terrain sur ses voisins européens depuis quelque temps. En effet, il y a 10 ans, elle tenait encore le premier rang du Continent. Aujourd'hui, elle se trouve à la troisième place. Pour autant, vu ses potentialités, elle constitue toujours une puissance agricole mondiale. 

Une agriculture tournée vers le marché

Agriculture compétitive
Grâce à ses plus de 500 000 exploitations, l'agriculture française tient le troisième rang en Europe. En effet, les activités agricoles couvrent plus de la moitié du territoire national. Un climat favorable permet d'optimiser l'élevage et la production de légumes et de fruits. Aujourd'hui, le secteur agricole compte plus 500 000 exploitations. La plupart d'entre elles sont des exploitations familiales. Cependant, le nombre d'entreprises ne cesse de s'accroître depuis quelques années.

Agriculture moderne
Côté pratique, l'agriculture en France se distingue par son caractère moderne. La hausse importante de la production illustre la réussite de la transition de l'autoconsommation vers l'exportation. Actuellement, 20% des produits agricoles de l'Union Européenne viennent de la France. Afin d'assurer la productivité, les agriculteurs et les entreprises agro-industrielles adoptent les nouvelles techniques agricoles.

La tendance biologique

Transition bio
Par ailleurs, les scandales sanitaires qui se succèdent en Europe et dans le Monde depuis plus de 60 ans favorisent le développement de la tendance bio. La France n'y échappe pas. En effet, 5,7 % de ses surfaces agricoles, soit 1 538 047 ha, sont cultivés en bio alors que l'objectif initial était de 8% en 2017. En outre, des milliers d'hectares sont en conversion et il faut compter 2 à 3 ans avant que la culture ne devienne totalement bio. Pour comparer, la Tunisie compte 222 000 hectares de surface réservée à la culture bio. À travers son projet arboriculture, Tarek Bouchamaoui pense étendre le territoire du bio dan le pays. 

118 000 emplois directs
En ce qui concerne les filières maraîchère, fruitière, bovine et céréalière, les agriculteurs se sont déjà engagés pour entamer une transition vers l'agriculture biologique. En outre, la culture bio est assurée par plus de 30 000 producteurs. Et le secteur crée plus de 118 000 emplois directs. Ce chiffre est en croissance de 8,4 % par an. Par rapport aux autres pays européens, la France détient la troisième surface bio du Continent. Elle est derrière l'Espagne et l'Italie et devant l'Allemagne.

Les débouchés de la production agricole

Exportation
L'Union Européenne constitue le principal marché des produits agricoles français. Cependant, ils sont également écoulés à travers le monde, en Afrique comme en Amérique ou en Asie. Par exemple, près de la moitié du blé tendre est exporté au Maghreb (Algérie, Tunisie, Maroc…) et en Afrique Centrale. Quant à la pomme de terre, elle est essentiellement exportée vers ses voisins européens.

Produits bio
Par ailleurs, les produits bios sont essentiellement destinés au marché intérieur. Ils couvrent les 71 % des bios consommés en France. Les restes viennent de l'Europe et du reste du monde. La plupart de ces produits bio importés sont des cafés, des épices, des fruits tropicaux… Par exemple, la datte « deglet nour » de la Tunisie est très prisée en Europe et notamment en France. Ceci constitue une opportunité à saisir pour les investisseurs comme Tarek Bouchamaoui.